mini-résumé recopié du site internet du magazine LIRE : Le propre de l'homme, écrit en 1989, raconte à la fois la passion d'une jeune sourde et le travail de scientifiques auprès d'un bébé chimpanzé, Chloé. Chloé, née dans un zoo et repoussée par sa mère, est accueillie par Ed, chercheur et biologiste, et sa compagne Suzy, qui pratique le langage des signes. Avec Emma, muette, Chloé va apprendre très vite à vivre comme un humain jusqu'au moment où l'environnement hostile obligera le couple à reconsidérer la «différence» du jeune singe, de plus en plus malheureux dans un monde qui n'est décidément pas le sien.

Mon avis : c'est une histoire très instructive et émouvante ; beaucoup de questions sont soulevées durant cette lecture et on ne ressort pas indemne de cette découverte. c'est écrit sans complaisance et cependant, l'émotion transpire à chaque phrase...

en Chloé la chimpanzée, on retrouve tout être humain déraciné "pour son bien" et chaque animal "adulé" par ses maîtres... la question, toujours la même : que faut-il faire "pour le bien" des uns ou des autres ?