Produit

Yannick BERUBE a 23 ans et à la suite d'une chute en vélo, il se retrouve séquestré au 5150 rue des ormes.

Pendant plusieurs jour et semaines, il va se rebeller et essayer de s'échapper mais c'est sans compter sur cette famille infernale : le père, violent et psychopathe joueur d'échecs de haut niveau, la mère sous la coupe d'abord de Dieu puis sous celle de son mari ; restent les 2 filles : la première est adolescente et extrêmement violente, la deuxième est une enfant étrange et mutique

au bout de quelques jours de détention dans leur maison, Yannick demande du papier et un stylo et décide d'écrire son histoire, ce qui lui arrive depuis qu'il est enfermé.

Si l'histoire rappelle MISERY de Stephen King, elle s'en éloigne radicalement dans sa dernière partie.

J'ai beaucoup aimé le style de l'auteur, le fait que l'histoire soit vue sous 3 points de vue différents (le journal de Yannick, le journal de Maud, la femme et sous un point de vue extérieur qui nous permet de comprendre ce qui se passe à l'extérieur), et surtout la peur et l'angoisse qui pointent leur nez...