Agrandir la jaquette de Sous le regard des étoiles 

résumé : Robert Fenwick était de ceux qui ont voulu la grève pour obliger Richard Barras à interrompre l'exploitation du Dalot à cause des risques d'inondation, des infiltrations indiquant que cette taille est proche d'anciennes galeries envahies par l'eau. Barras a refusé et les mineurs redescendent au fond, sans que le travail reprenne au Dalot faute de commandes. Sept ans passent pendant lesquels David, un des fils de Fenwick, quitte la mine pour faire des études. Puis une demande de coke incite Barras à rouvrir le Dalot malgré les inquiétudes des mineurs - et le drame se produit. Le père et les frères de David sont au nombre des disparus. Malgré les témoignages, Barras sort blanchi de l'enquête, sauf aux yeux de son fils Arthur et de David. Celui-ci s'engage, car la guerre vient d'éclater, remettant à plus tard de se lancer dans la politique afin d'obtenir l'amélioration du sort des mineurs. Une conscience pure, des mains nettes, cela suffit-il pour réussir ? L'exemple si opposé de Joe Gowlan semble prouver le contraire Trois destins parmi d'autres que modèlent la mine et la guerre - celui de David le plus dur, le plus poignant de tous ceux vécus sous le regard des étoiles.

Mon avis : un roman quelque peu décevant.... le monde de la mine est un monde dur et Cronin le survole.... c'est dommage. Autant j'avais adoré cet auteur quand j'étais plus jeune, autant maintenant il me déçoit.... La morale véhiculée une fois de plus est que la personne honnête doit en baver, encore et encore... sans pourtant être sûre de s'élever ou seulement de s'en sortir