Buck, Pearl : Vent D'est, Vent D'ouest (Livre) - Livres et BD d'occasion - Achat et vente

Vent d'est, vent d'ouest (je vous mets ici la vieille couverture du livre de poche, qui est le livre que m'a prêté ma mère : je trouve ces vieilles couvertures tellement plus belles que celles de maintenant....)

A travers l’histoire de Kwein-Lan, Pearl Buck traîte du conflit existant entre la jeune et la vieille Chine qui, attachée aux traditions, perçoit les changements comme un affront. Comme le veut la coutume, Kwein-Lan ne connaît pas son futur époux, qui a étudié aux Etats-Unis. Le soir de leurs noces, celui-ci lui déclare qu'il comprend qu'elle ne soit pas attirée par lui, car ils sont, tous les deux, contraints à ce mariage. Décidé à suivre des voies nouvelles, en la traitant comme son égale, il trouble la jeune mariée par son attitude. D’abord difficile, leur cohabitation va s’apaiser dès lors que Kwein-Lan va accepter de s’ouvrir à l’influence de son mari, en commençant par se débander les pieds.

A travers cette histoire, on voit 2 cultures qui s'affrontent : ceux qui travaillent la terre et ceux qui cultivent leur esprit... et malheureusement, les 2 ne semblent pas compatibles. jusqu'au jour où ces 2 jeunes époux se parlent, avec leur coeur et décident de réusir leur vie en cumulant les 2 cultures.

c'est un livre magnifique qui prône la tolérance et critique les vieilles traditions, telles ce bandage des pieds... cette jeune femme qui lutte contre la soumission de la femme à l'homme car elle ne se conçoit pas de vie autre que d'être au service de son mari et qui finira par accepter de devenir son égale et y prendra plaisir ; cette jeune femme est émouvante et attendrissante.

j'ai versé des larmes à cette lecture ; les livres de Pearl Buck me touchent profondément ; ils apportent de plus un tel dépaysement et une telle simplicité de vie que c'est une véritable bouffée d'air pur.