Les plus qu’humains, de Théodore Sturgeon

4ème de couverture :

"L’Idiot vivait seul, rejeté par tous, fuyant les hommes qui le méprisaient. C’est alors que la rencontre avec un groupe d’enfants aux dons étranges va bouleverser sa vie : Janie, qui déplace les objets avec son esprit, Beany et Bonnie, les jumelles qui disparaissent et apparaissent à volonté ; et Bébé, l’enfant mongolien au génie prodigieux.

Ils vont bientôt former une véritable famille, groupés autour de l’Idiot qui, pour la première fois, fait connaissance avec l’affection humaine. Peu à peu, une unité d’un ordre supérieur, plus qu’humain, va s’établir entre les divers membres de ce groupe. Bébé en sera le cerveau, Beany et Bonnie les membres, Janie le cœur et l’Idiot en sera la conscience et le chef »

Mon avis :

Ce que je garde comme image de ce livre, c’est cet être, cette famille qui s’est choisie, qui s’est créée. Je l’ai lu il y a plusieurs années, mais depuis, je l’ai offert plusieurs fois à des gens que j’aimais et ils ressortaient bouleversés de la lecture. Bouleversés par la sensibilité, par la philosophie, par l’impression d’exister une fois la lecture terminée.

Ce livre est plus fantastique qu’autre chose et pourtant, je le trouve existentiel.

A lire, le titre veut tout dire . Une histoire extraordinaire.