4ème de couverture : Flora Rheta Schreiber, professeur et auteur de nombreux ouvrages scientifiques, a consacré sept années à la rédaction de ce livre. Pendant sept ans en effet, elle a rencontré l’héroïne de ce cas authentique et son médecin, étudié les notes  prises au cours de la psychanalyse de Sybil et le journal de la « malade ».

En 1954, Sybil Dorsett appelait à son secours le Dr Cornélia Wilbur, psychiatre new-yorkaise. Depuis sa petite enfance, Sybil était sujette à des « passages à vide » pendant lesquels d’autres personnalités se substituaient à elle : Vicky, jeune  fille séduisante et raffinée ; Peggy Lou et son sosie Peggy Ann, gamines capricieuses ; Marcia, femme rêveuse et contemplative ; Vanessa Gail, créature aux attitudes théâtrales, etc. En tout seize personnalités différentes, avec leurs émotions propres et leurs talents respectifs, mais qui, pourtant, n’existaient pas.

Ce n’est qu’après onze ans de psychanalyse, onze ans d’une lutte indécise et périlleuse, que l’héroïne de ce récit – rigoureusement authentique, même s’il se dévore comme un roman – parvient à réintégrer ses seize personnalités en une seule jeune femme, libre et harmonieuse, qui est la Sybil actuelle.

Mon avis : je suis restée plongée dans ce livre pendant 5 jours et c'est extrêmement intéressant. J'avais entendu parler de ce livre il y a quelques années et dans un livre que j'ai lu en 1998 (Joan, autobiographie d'une personnalité multiple", de Lynn Wilson) il était fait mention e ce livre, avec notamment une rencontre entre Lynn Wilson et le Dr Wilbur.... j'ai donc été super contente quand j'ai réussi à me le procurer sur Price Minister !!!

que dire de cette "histoire" ? elle est dramatique car ce sont des conditions terribles qui ont conduit Sybil à se dépersonnaliser... mais en même temps, le lecteur se retrouve à travers toutes ses personnalités et c'est normal puisque une situation donnée provoque l'apparition d'une personnalité, correspondant à un trait de caractère ou une capacité d'appréhender les évènements...

la lecture passe trop vite mais je tiens à dire que cette histoire retranscrit la psychanalyse de la PREMIERE personnalité multiple à avoir été analysée et c'est extrêmement intéressant puisque nous suivons l'évolution et la réintégration des personnalités au fur et à mesure que la thérapie évolue.

Une analyse très complète du pourquoi, du comment, de l'enfance des parents.... c'est un peu compliqué tout de même à suivre mais en même temps, on comprend comment ces gens (personalités multiples) sont largués, complètement à côté e leur vie et de leurs souvenirs, puisque pour eux le temps ne passe pas... c'est au fil des émotions qu'ils apparaissent. De même, c'est très étonnant de les voir agir comme des personnes à part entière. On finit d'ailleurs par oublier complètement qu'il n'y a qu'un corps pour 16 personnalités !

en bref, je vous le conseille.

ps : examinez bien la jaquette de ce livre : cette illustration de Gyula KONKOLY représente tout à fait la jeune Sybil.... vous pouvez voir tous les différents personnages dans ses cheveux et une silhouette en marche....