N'hésitez pas à aller vous balader sur le site de l'auteur..... un site sympa http://www.agnesabecassis.com/default.asp

4ème de couverture : Déborah est une jeune mère au foyer, soumise et assistée. Découvrant que son mari la trompe, elle décide de divorcer. En retrouvant sa liberté, elle découvre en même temps une vie de chef de famille, de femme active et d’objet sexuel, qu’elle avait ignorée jusqu’ici.

Dès lors, les péripéties vont s’enchaîner : Déborah devra apprendre à tuer un cafard sans s’évanouir, à se déshabiller devant un autre homme que son mari, ou à résister à un patron harceleur. Le tout, en s’occupant de ses deux enfants sans faillir.

Mais comment reconstruire une vie de famille quand les hommes que l’ont rencontre sont plus pitoyables les uns que les autres ? Entre crises de rire entre copines et crises de boulimie larmoyantes, Déborah fera l'apprentissage de sa nouvelle indépendance. Et c'est justement lorsqu’elle n'aura plus besoin d'un homme qu'elle rencontrera celui de sa vie.

mon avis : L’héroïne est attachante, pleine d’humour, tendre sous sa force et fragile sous sa désinvolture… les traits d’humour cachent une fragilité et un espoir gros comme ça….

L’amour de Déborah pour ses deux filles est débordant et si vrai qu'il réchauffe le coeur du lecteur… pour un peu , ça me donnerait envie d’avoir des enfants !!!!!!

La lectrice célibataire, ou l’ayant été, par force ou choix, se reconnaît à la lecture de ces aventures….

Ce qui m’éclate dans ce livre, c’est que je connaissais tout ! en effet, l’auteur doit être de ma génération mais les citations, les séries télé et autres sont des citations que je connais et comprends ! pour une fois qu’il ne faut pas l’encyclopédie en parallèle pour comprendre les blagues… ce livre là est tordant ; on passe un bon moment et la moindre occasion est bonne pour rire et se faire un souvenir….

En plus, ça finit bien… et une histoire qui finit bien pour une héroïne qui le mérite, ça mérite d’être signalé !

Bref, n’attendez pas plus longtemps… courrez l’acheter, pour le garder ou l’offrir et offrez vous quelques heures de rire assuré !!!

Un tout petit bémol (qui ne tient sans doute qu’à moi…. Mais si une des prochaines lectrices pouvait me donner son avis par la suite…) : autant j’ai lu à vitesse « grand V » les premiers 4/5 du roman et beaucoup ri, autant, à 40 pages de la fin, je ne sais pas pourquoi, j’ai ressenti comme un pincement au cœur que j’ai gardé jusqu’au dernier mot…. Je suis incapable d’expliquer pourquoi…